soleil_011

Une matinée ensoleillée, une envie de promenade en montagne avec des amis, me voilà partie pour une nouvelle randonnée.

Le but: Le lac Darbon

J'ai , il y a quelque temps déjà fait cette excursion, si vous voulez voir les photos, allez ici

C'est avec plaisir que je reviens dans cet endroit magnifique.

Après une bonne marche pour gravir la pente de la montagne, nous avons la satisfaction de découvrir les bouquetins.


Le mâle

                        Aussi appelé bouc, il mesure entre 75 et 90 cm au garrot pour une longueur, du museau à la queue, comprise entre 1,40 et 1,60 mètres. Son poids varie en fonction des saisons, s'établissant entre 65 et 100 kilogrammes

Trapu, il possède de courtes mais solides pattes, un cou large et des yeux assez écartés mais la caractéristique la plus frappante chez le bouquetin mâle réside dans ses cornes.

Trois mois après sa naissance, il se dote en effet d'un paire de cornes ; lesquelles grandissent tout au long de la vie, leur croissance se ralentissant cependant avec l'âge. Recourbées vers l'arrière et plus ou moins divergentes selon les individus, en forme de cimeterres, elles se parent de nodosités également appelées bourrelets de parure. À l'âge adulte, les cornes du mâle atteignent 70 à 100 cm et peuvent peser jusqu'à 6 kg la paire.


La femelle bouquetin

                  Egalement appelée étagne est plus petite et plus fine que le mâle. Elle mesure entre 70 et 78 cm de hauteur au garrot pour une longueur comprise entre 1,05 et 1,45 mètres. Son poids varie entre 35 et 50 kg. Mais la différence principale réside dans la longueur des cornes. Ces dernières sont en effet beaucoup plus courtes, mesurant 20-25 cm (30 au maximum) et ne pesant que 100 à 300 grammes la paire. Les cornes des femelles sont par ailleurs dépourvues de bourrelets


Chez les petits bouquetins

                  La reconnaissance des sexes est impossible avant 5-6 mois et reste très difficile jusqu'à 1 an ; on parle alors de cabris.

Au delà d'un an, il devient possible de différencier les sexes des individus à l'observation par le diamètre des cornes. Celui des éterlous, c’est-à-dire des jeunes mâles est plus important :les cornes se font plus épaisses à la base du fait de l'apparition des premières nodosités. Chez les éterles, jeunes femelles, elles sont plus minces et dépourvues de bourrelets.

Les cornes constituent donc un élément moteur dans la détermination des sexes, mais également dans la détermination de l'âge d'un individu

Source: Wikipédia


Bouquetins_A

Quelques mâles se prélassent sur l'herbe au pied d' un immense pierrier.

Bouquetins_B

Un solitaire rejoint le troupeau.

Je n'ose bouger, j'ai peur de les effaroucher.

Bouquetins_C

Je m'aperçois que ces bêtes n'ont pas du tout peur de nous.

Ils nous regardent d'une façon un peu narquoise

Bouquetins_D

Regardez!! Ces bouquetins ne s'en font vraiment pas. Je suis à quelques mètres d'eux.

Bouquetins_E

Bouquetins_F

Ces messieurs font la sieste et se pavanent devant nous.

Bouquetins_K

Bouquetins_H

Celui-ci m'a fait un clin d'oeil

Bouquetins_I

Les bouquetins ont l'air d'apprécier la pierre de sel destinée aux moutons qui ne sont pas très loin. Ils cohabitent sans heurts.

Bouquetins_J

Le moment est venu de redescendre dans notre vallée.
Au revoir les bouquetins!
Contente d'avoir pu vous apercevoir de si prêt et surtout merci de vous être prêtés à la séance de photos.
A bientôt peut être.......................